Galerie photo, La culture, Rencontres vietnamiennes 3

Réhahn donne vie au Vietnam en photo

Peace-voyage-vietnamBonjour Réhahn, tu es un photographe, tu as voyagé un peu partout dans le monde et il y’a 2 ans tu as décidé d’habiter à Hoi An au centre du Vietnam. Qu’est-ce qui t’as convaincu de vivre ici ?

Réhahn : En fait, quand on commence à voyager, on se pose toujours la question: Serais je capable de vivre dans ce pays? Et la plupart du temps, la réponse est NON. Mais il y a 6 ans, quand j’ai découvert le Vietnam, notamment Hoi An, j’ai senti que cette ville avait quelque chose de plus. La qualité de vie un peu au ralenti, le fait que les gens aient le sourire tout le temps, la météo et le confort à l’occidental qu’on peut trouver un peu partout. Puis je suis revenu une dizaine de fois et je me suis fais des amis. Et il y a 2 ans, j’ai décidé de tout quitter en France et de m’y installer avec ma femme et mon fils.

Aujourd’hui, je ne regrette pas ce choix. Ici tout est possible et il y a des tonnes d’opportunités pour ceux qui veulent créer. C’est mon cas! J’aimais la photo mais n’avais pas le temps de m’y consacrer dans mon ancienne vie. Et les débouchés sont minimes voire inexistants. Ici, j’ai ouvert une galerie photo et publié un livre sans aucun souci!

Aujourd’hui je voulais parler de toi sur le-vietnam.net, car j’ai découvert ton magnifique livre de photo sur le Vietnam. Il s’appelle « Vietnam : Mosaic of Contrast » . Peux-tu nous dire qu’elle fut ton approche à travers ce livre, qu’as-tu souhaité partager avec tes lecteurs ?

Réhahn : Mon livre est comme un BEST OF de mes 40 000 photos du Vietnam. J’avais envie de partager cela sur un support concret. Quoi de mieux qu’un beau livre photo ? L’idée de VIETNAM, MOSAIC OF CONTRASTS était de montrer la diversité du Vietnam à travers une série de portraits et quelques paysage.

Smoking-time-voyage-vietnamLe livre se divise en 4 parties: les enfants, les personnes âgées, le scènes de vie et les paysages. Comme j’ai une préférence pour les portraits, ils représentent environ 70% de l’ouvrage. Joyeux ou triste, c’est le vrai Vietnam qui est dedans! L’objectif est de montrer aux gens que le Vietnam ne se résume pas à 5 grandes villes!

Il y’a beaucoup de passionnés de photographie qui viennent voyager au Vietnam. Aurais-tu quelques expériences, quelques endroits ou activités qui t’ont particulièrement marqué et qui sont selon toi parfaits à shooter ?

Réhahn : Evidemment, j’ai des tas d’anecdotes et de suggestions mais pour en choisir une ou deux, je crois que voyager en moto est une façon intéressante de rentrer en immersion dans ce pays si diverse! Mon deuxième conseil, c’est de prendre le temps de faire une partie du pays et de ne pas vouloir tout faire en 2 semaines. Ca fait 2 ans que je vis ici et j’ai le sentiment de n’avoir rien vu!

Pour des coins que j’aime, notez le marché de Dong Van du dimanche matin puis celui de Bac Ha. C’est un rendez vous de couleur car les minorités se retrouvent pour commercer ensemble. Juste magique!

 Je te remercie Réhahn, une dernière question. Je vois que tu apprécies comme nous les voyages à moto dans le Nord du Vietnam. Tu nous accompagnes pour notre prochain repérage ?

Réhahn : Donnez moi les dates, je suis toujours partant pour visiter le nord du pays!!!

Cover-Rehahn-voyage-vietnam————————-

Crédit Photos: Réhahn

Partager cet article :Share on FacebookGoogle+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail to someone

Si vous avec aimé cet article, vous aimerez sûrement aussi :

3 Commentaires

  • stéphanie dit: 17 juin 2014 at 11 h 17 min

    Magnifiques les photos! Je suis fan!Bravo!

    Répondre
  • […] Il y a 6 ans, quand j’ai découvert le Vietnam, notamment Hoi An, j’ai senti que cette ville avait quelque chose de plus. La qualité de vie un peu au ralenti, le fait que les gens aient le sourire tout le temps, la météo et le confort à l’occidental qu’on peut trouver un peu partout. Puis je suis revenu une dizaine de fois et je me suis fais des amis. Il y a 2 ans, j’ai décidé de tout quitter en France et de m’installer au Vietnam avec ma femme et mon fils, raconte l’auteur de ces portraits au Vietnam dans une interview à Le-Vietnam.net. […]

    Répondre
  • Laure dit: 27 novembre 2015 at 18 h 34 min

    Les gens portent la gentillesse sur leurs visages, le dur labeur également et les enfants des regards … sublime, merci !

    Répondre
  • Laisser un commentaire

    FERMER
    CLOSE
    error: Content is protected !!